COMPTABILITE GENERALE

PRINCIPE DE LA PARTIE DOUBLE

Le principe a été inventé en 1494 par Lucas Pacioli en remplacement de la partie simple, ce principe implique que pour toute opération comptable deux comptes au moins doivent être mouvementés. L’un doit être débité, l’autre doit être crédité pour la même somme de manière à assurer l’équilibre ressources = emploi ou débit = crédit

Exemple :

Achat à crédit de matériel de production d’une valeur de 120.000 dh
Cette opération provoque une variation dans deux comptes :

  • Une augmentation du matériel qui est un compte d’actif (2332 matériel et outillage) d’où son débit ;
  • Une augmentation des dettes envers les fournisseurs de biens immobilisés qui se trouvent au passif d’où le crédit du compte de dettes (1486 fournisseurs d’immobilisation).

Les opérations commerciales peuvent être classées en deux groupes :

1ER GROUPE : (sans impact sur le résultat)

Celles qui n’entraînent ni produits ni charges. Elles ne concernent que des comptes de bilan. Exemple 1 : Achat d’une armoire 3 500 payée par la Banque.

Analyse comptable : (up) du mobilier de bureau (rubrique 23) et (down) de la liquidité (rubrique 51)

Exemple 2 : paiement par la banque d’une dette envers le fournisseur de marchandises 6500.

Analyse comptable : “up” des dettes d’exploitation (rubrique 44) et “down” de la liquidité (rubrique 51)

2EME GROUPE : (avec impact sur le résultat)

Celles qui entraînent des charges ou des produits et qui modifient le compte de résultat.

Exemple 1 : Achat de fourniture de bureau (non stockée) 3 000 en espèces.

Analyse comptable : “down”de la liquidité (rubrique 51) et “up” des charges d’exploitation (rubrique 61)

Exemple 2 : Achat de matières premières à crédit sur 18 mois 156000 dh.

Analyse comptable : “up” des dettes d’exploitation (44) et “up” des charges d’exploitation (rubrique 61)

Exemple 3 : encaissement par virement du loyer d’une machine de production 6300 dh.

Analyse comptable : “up”des produits d’exploitation (71) et “up” de la liquidité (rubrique 51)

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *