COMPTABILITE GENERALE

Le bilan

Le bilan est un document comptable que chaque entreprise doit produire au moins une fois par an, il doit obéir à des normes de présentation légales Le bilan fait le point sur la situation du patrimoine de l’entreprise à un moment donné, il résume ce que possède l’entreprise et ce qui constitue l’origine de ce qu’elle possède

Le bilan se présente sous forme d’un tableau divisé en deux parties : la partie droite représente les ressources de financement de l’entreprise et dite Passif

La partie gauche représente les emplois des ressources (utilisations des fonds et dite Actif

Le Bilan décrit de deux façons différentes les mêmes richesses c’est à dire que les richesses qui se trouvent au Passif sont représentées autrement dans l’actif d’où l’égalité :

ACTIF = PASSIF

Le système comptable classe les emplois de l’actif par ordre de liquidité croissante et le passif par ordre d’exigibilité croissante

La liquidité étant l’aptitude d’un bien ou d’une créance à être transformée en monnaie, les biens les moins liquides sont classés en haut tels que : frais de constitution, les terrains, les constructions le matériel, le fonds commercial….

Les créances et les stocks sont classés ensuite et les biens les plus liquides sont classés en bas du bilan tels que : ce qu’il y a en banque, en caisse, en C.C.P

L’exigibilité étant la date qui sépare une dette du moment de sa naissance au moment de son remboursement (échéance). Les dettes les moins exigibles sont situées en haut du passif du bilan : le capital, les emprunts les dettes de financement ; par contre les dettes les plus exigibles sont situées en bas de bilan : les dettes fournisseurs, dettes envers (CNSS, RETRAITE, Mutuelle, Assurance, Etat…)

Définitions et caractéristiques

1- C’est l’état de synthèse traduisant en termes comptables d’emplois (à l’actif) et de ressources (au passif) la situation patrimoniale de l’entreprise à une date donnée

  • Le passif du bilan décrit les ressources ou origines de financement (en capitaux propres et capitaux d’emprunts ou dettes) à la disposition de l’entreprise à la date considérée ;
  • L’actif du bilan décrit les emplois économiques qui sont faits, à la même date, de ces capitaux (emplois en biens, en titres, en créances…).

2- Le bilan est établi à partir des « comptes de situation » arrêtés à la fin de l’exercice, après les écritures d’inventaire telles que corrections de valeur par amortissements et provisions, ajustements par rattachement à l’exercice et régularisations… Il reprend, au passif, le résultat net de l’exercice, bénéficiaires ou déficitaire, déterminé dans le compte de produits et charges.

3- Le Code Général de Normalisation Comptable C.G.N.C retient la règle « d’intangibilité du bilan » selon laquelle le bilan d’ouverture d’un exercice est le bilan de clôture de l’exercice précédent ; les soldes des comptes du bilan de clôture d’un exercice sont systématiquement repris à l’ouverture de l’exercice suivant, sans qu’aucune correction ni modification ne puisse être apportée à ces soldes.

4- La présentation du bilan est faite en « tableau » actif-passif selon l’un des deux modèles présentés dans la deuxième partie de CGNC.

Il s’agit du bilan de fin d’exercice « avant répartition du résultat net ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *